Un contrat lucratif pour Saúl « Canelo » Alvarez

Crédit photo :  3kingsboxing.com

Crédit photo : 3kingsboxing.com

Saúl « Canelo » Alvarez et DAZN jettent les bases du plus lucratif contrat jamais signé par un athlète professionnel tous sports confondus.

Quand le réseau de télévision HBO a annoncé qu’il quittait l’univers de la boxe, certains pugilistes ont probablement été ébranlés par la nouvelle. On parle quand même d’une aventure qui aura duré pas moins de 45 ans, pas mal !

Canelo Alvarez ne fait certainement pas partie de la catégorie des boxeurs déçus puisque le champion unifié des mi-lourds a récemment paraphé une entente historique avec DAZN, le nouveau service de diffusion en ligne dédié aux sports. Qualifier le contrat comme étant historique est presque un euphémisme, car ladite entente en est une de cinq ans prévoyant 11 combats pour une valeur estimée à 365 M$ en dollars américains. Vous avez bien lu, 365 M$ en dollars américains. Selon Dan Rafael, du réseau ESPN (cliquez ici pour lire son texte intégral), il s’agit du plus lucratif contrat signé par un athlète professionnel tous sports confondus. En fait, il faut retourner en arrière, 2014 plus précisément, pour trouver un comparable d’une telle ampleur et il s’agit de l’entente de 325 M$ de 13 ans qu’avait paraphé Giancarlo Stanton alors qu’il s’alignait avec les Marlins de Miami dans la MLB. Rappelons qu’il porte maintenant les couleurs de la prestigieuse organisation des Yankees de New York.

Non seulement l’équipe Alvarez se réjouit de l’entente avec DAZN, mais n’oublions pas Golden Boy Promotions et son pilote Oscar De La Hoya qui ont certainement été parties prenantes dans la négociation de cette entente, dois-je le rappeler, historique. D’ailleurs, De La Hoya a affirmé à ESPN lors d’une entrevue qu’Alvarez était l’athlète le mieux payé au monde et qu’il était très heureux. Étonnant, me direz-vous… Comme le dit le vieil adage, lorsqu'une porte se ferme, une autre s'ouvre.

Au-delà de la magnitude du contrat signé entre DAZN et le clan Alavarez/De La Hoya/Golden Boy Promotions, il sera intéressant d’observer comment cette nouvelle vision pour la boxe aura un impact sur les amateurs, puisque le service de diffusion en ligne est offert sur une base mensuelle pour la rondelette somme de 9,99$ aux États-Unis et de 19,99$ (par mois) au Canada. Entre vous et moi, nous sommes loin des galas de boxe à la carte qui sont offerts aux amateurs de boxe au coût moyen de 70$ à 80$.

En terminant, selon le champion unifié Canelo Alvarez, cette entente est hautement bénéfique pour les mordus de boxe. Je pense que cette nouvelle vient non seulement bousculer le modèle traditionnel de la boxe et des événements sur demande, mais elle va aussi forcer les géants de la télédiffusion à prendre des décisions importantes à court, moyen et long terme tant au niveau de la vision à adopter que de l’approche communicationnelle à préconiser.

On se donne donc rendez-vous sur DAZN le 15 décembre prochain pour assister au premier combat d’Alavarez qui l’opposera à Rocky Fielding, champion régulier de la World Boxing Association (WBA) des poids super-moyens, et le tout se passera au mythique Madison Square Garden de New York, un scénario qui promet !

Serge Vallières