Tiger Woods : l’entrepreneur derrière l’athlète

Crédit photo :  tgr.tigerwoods.com

Crédit photo : tgr.tigerwoods.com

Le retour du tigre
On peut difficilement rédiger sur Tiger Woods ces temps-ci sans mentionner sa récente brillante performance au Masters en avril dernier. Un retour, que plusieurs qualifient comme l’un des plus grand moments du sport, qui survient quatorze ans après avoir gagné son dernier Masters. Tiger ajoute ainsi un cinquième veston vert à sa collection déjà bien garnie, seulement un de moins que le vénérable Jack Nicklaus, et un 15e titre majeur !

Cette victoire, au sens des affaires, pourrait rapporter à Woods entre 50 et 100 millions $ en commandite au cours des prochaines années. À titre d’exemple, une recherche d’Apex Marketing Group a démontré que Woods aurait livré pour 22.5 millions $ de visibilité média pour Nike, et ce, seulement durant la dernière journée du Masters. En comparaison, on estime à environ 1 million $ la visibilité pour ses commanditaires Bridgestone Golf et Monster Energy. Selon cette même recherche, la visibilité pour la marque Nike lors de cette journée a éclipsée son total des quatre majeurs de 2018 ! Quand le tigre rugit, ça fait du bruit !

L’état de la situation de ses ententes de commandites
Tiger est un golfeur qui a représenté de multiples compagnies depuis ses débuts professionnels en 1996. En un peu plus de 20 ans, on parle de revenus totaux avoisinant la barre des 1.2 milliards $ en commandites. Ce n’est pas rien! Regardons les commandites actuelles de Tiger, ainsi que les marques qui n’ont pas renouvelé leurs ententes au fil du temps.

La situation n’a pas toujours été au beau fixe, alors qu’en 2009, Woods perdait cinq commanditaires majeurs à la suite du scandale sexuel l’impliquant, menant éventuellement à son divorce. Du jour au lendemain, Woods perdit Tag Heuer, AT&T, Accenture, Gatorade et Gillette. Un peu plus tard en 2011, Golf Digest n’a pas renouvelé son entente, de même que EA Sports en 2013. On compte aussi parmi les déserteurs American Express, Buick, General Mills et TLC Laser Eye Center. Ouch !

Heureusement, Woods a réussi à passer au travers cette tempête et a présentement huit ententes de commandites, de l’équipement de golf, en passant par un manufacturier de moto et une compagnie de breuvage. Voici quelques détails :

Nike Golf est la seule marque demeurée fidèle à Tiger depuis ses tout débuts en 1996, et ce, malgré les moments difficiles des dernières années. On pense ici à son divorce hyper-médiatisé, ses blessures répétitives au dos, et son arrestation pour conduite avec facultés affaiblies. Malgré le fait que le manufacturier a cessé sa production de bâton de golf en août 2016, la marque continue d’habiller et de chausser Woods. On estime la valeur des quatre contrats entre les deux parties à environ 540 millions $.

TaylorMade Golf était un choix logique pour Woods qui s’est entendu avec la marque en janvier 2017. L’entente stipule que Woods jouera avec les bois, les fers et les wedges, mais aucun logo TaylorMade n’apparaitra sur les vêtements de Woods.

Bridgestone Golf a signé avec Woods en décembre 2016, un peu pour les mêmes raisons que TalylorMade Golf, mais cette fois-ci pour l’endossement de ses balles de golf. Woods a fait venir des douzaines de balles de différents manufacturiers, a conduit toutes sortes de tests et a finalement arrêté son choix sur le modèle Tour B330-S de Bridgestone Golf.

Full Swing, un manufacturier de simulateur de golf, a également une entente avec le tigre depuis janvier 2015. Woods a investi dans la compagnie et a aidé au design industriel du produit. Si vous avez un 25 milles $ qui traine, vous pourriez vous en procurer un ;)

Kowa, un manufacturier japonais dans le domaine pharmaceutique (antidouleur) a été la première marque à s’entendre avec Woods suite aux scandales de 2009-2010. Woods a été amené à produire des messages publicitaires télé au Japon. Avec ses problèmes médicaux au cours des 10 dernières années, cette entente fait du sens !

Upper Deck est parmi les plus petits commanditaires de Woods.

Hero MotoCorp, provenant de l’Inde, est le plus grand manufacturier de moto et de scooter au monde. L’entente initiale date de 2014 et a été renouvelée en novembre 2018.

Monster Energy quant à elle commandite le sac de Tiger Woods depuis 2016.

Tiger Woods agit également en tant qu’ambassadeur de marque pour Rolex depuis 2011.

TRG, le second chapitre
Après deux ans de travail acharné, c’est en octobre 2016 que Tiger Woods a lancé la refonte de l’image de ses entreprises, sous le nom TGR – Tiger Woods Ventures. Ses entreprises regroupent quatre filières, soient TGR Foundation, fondée en 1996 avec son père Earl, TGR Live, un organisme sans but lucratif de production et de gestion d’événements ayant pour but d’amasser des fonds pour la fondation, TGR Design, une compagnie réputée dans la conception de parcours de golf, et finalement The Woods, une resto-bar sportif dans la région de Jupiter en Floride.

Cette refonte d’image a non seulement pour but de bâtir une marque forte pour ses entreprises, mais aussi un objectif de cesser d’utiliser la marque TW dans des circonstances d’affaires. Du même coup, c’est aussi un signal que Woods prépare tranquillement le second chapitre de sa carrière en tant qu’homme d’affaires ! Bon golf !

Crédit photos refonte d’image : brattengeier.com/tiger-woods-rebrand

Benoit Beauchemin